La kinésiologie

Qu’est ce que c’est ? 

Issue de la chiropractie, la kinésiologie prend également racine dans la médecine traditionnelle chinoise et dans les neurosciences. 

C’est une technique que l’on appelle hollistique, c’est à dire qu’elle considère l’être dans sa globalité et agit sur toutes ses dimensions : structurelle, psycho-émotionnelle, bio-chimique et énergétique. Les champs d’action de la kinésiologie sont donc très larges.

La kinésiologie intervient de manière douce et non invasive pour un accompagnement toujours sur-mesure puisque c’est directement le corps de la personne qui va donner les informations nécessaires à la séance. Il n’y a donc aucune réponse pré-conçue, mais toujours une écoute attentive et bienveillante à l’in-dividu (qui est donc in-divisible) dans toute sa richesse et sa singularité. 

.

Mais alors comment on écoute le corps ? 

Le kinésiologue a comme outil principal le test musculaire qui va lui permettre d’entrer en contact avec le corps et avec l’inconscient de la personne. Le corps ne ment pas et garde tout en mémoire. C’est là que l’enquête commence pour retourner à la « cause de la cause » comme dirait Hippocrate et équilibrer ce qui ne l’était plus.

.

La kinésiologie, pour quoi faire ? 

Pour retrouver son essence, son être profond, et se libérer du poids de toutes ces injonctions auxquelles il faut répondre à chaque instant. 

Pour redevenir libre et joyeux. Car en fait la bonne santé c’est ça ! Un corps et un esprit libres de leurs mouvements. 

Pour se libérer de poids du passé, de douleurs physiques qui persistent, de pensées qui alourdissent, d’émotions « dont on ne sait pas d’où elles viennent parce qu’il n’y a vraiment aucune raison », de difficultés qu’on n’arrive pas à dépasser alors qu’on a tout essayé, de situations qui ne bougent pas malgré toute notre envie… 

C’est pourquoi il faut aller écouter ce qu’ont à nous dire le corps et l’inconscient et aller chercher bien plus profondément que ce qui est visible. La problématique n’est que ce qu’on voit, le kinésiologue va explorer la partie immergée de l’iceberg. 

.

Concrètement quelles peuvent être les raisons pour consulter un kinésiologue ? 

  • Stress
  • Difficulté d’apprentissage
  • Douleurs/troubles physiques inexpliqués
  • Difficulté à gérer ses émotions 
  • Mieux vivre une situation personnelle
  • Prise/perte de poids
  • Addictions, dépendances
  • Phobies, peurs
  • Retrouver la confiance en soi, l’estime de soi
  • Lever ses blocages
  • Difficultés relationnelles
  • Préparation à un examen, une compétition, un événement stressant
  • Prévention, hygiène de vie
  • Évolution personnelle
  • Etc …

Il y a toujours quelque chose à travailler. Vous pouvez prendre RDV et laisser le corps définir l’objectif prioritaire de la séance sans l’avoir déterminé au préalable.

.

Qui peut consulter un kinésiologue ? 

Tout le monde. Du nourrisson au senior (sans limite d’âge) en passant par la femme enceinte, l’enfant, l’adolescent, l’adulte, le futur parent… 

.

Combien faut-il de séances pour un même objectif ? 

Là encore, il ne peut pas y avoir de réponse toute faite, chacun étant unique. Certains auront besoin d’une seule séance, pour d’autres il en faudra entre 2 et 5. Généralement les séances sont espacées d’au moins 3 semaines. 

.

Comment se déroule une séance ? 

Je vous fais part de ma méthode :

Après vous avoir accueilli et posé quelques questions, vous m’exposez votre demande et nous fixons un objectif de séance. 

Ensuite, après avoir enlevé vos chaussures, vous vous allongez sur la table et le travail d’investigation commence. Votre corps me guidera vers les événements, les émotions qui résonnent avec votre problématique. Vous n’avez pas besoin de me raconter votre vie privée, votre corps nous mènera à la source de vos blocages. 

Puis, j’effectuerai les « équilibrations » spécifiques que votre corps demande afin d’apaiser les tensions, stress associés à votre objectif. Vous pourrez être amené à faire quelques mouvements physiques simples.

Les effets seront palpables dès la fin de la séance. Un apaisement général se fera déjà sentir. Je pourrai vous proposer des exercices simples à faire à la maison afin de prolonger le travail effectué en séance. 

Le temps d’intégration d’une séance est très variable d’une personne à l’autre. Il peut aller de quelques minutes à plusieurs mois. Il s’agit du temps dont votre corps aura besoin pour assimiler intégralement la séance et ses bénéfices. 

Je pratique la confidentialité, y compris pour les enfants qui le souhaitent et dont le parent ne serait pas présent.

.

Ce que la kinésiologie n’est pas  

  • De la kinésithérapie. Ces deux disciplines ont la même racine « kinésis » qui renvoie au mouvement, mais sont bien distinctes. 
  • Une pratique médicale. Elle ne remplace pas un avis médical. Elle n’établit ni diagnostic, ni traitement. Elle ne demandera jamais de suspendre un traitement médical. 
  • De la magie 

.

Ce que j’aime dans la kinésiologie

J’aime respecter l’individu dans ce qu’il a de plus singulier sans appliquer une recette.

J’aime ne pas savoir ce qu’on va découvrir ensemble.

J’aime la profondeur de cette pratique.

J’aime la posture d’humilité qu’elle requiert.

J’aime n’être qu’une messagère à l’écoute de l’inconscient du partenaire qui s’exprime via son corps.

J’aime la collaboration nécessaire entre la personne et le thérapeute.

J’aime être au service de ce qui me dépasse et voir la vie reprendre sa pleine expression.

J’aime que ce ne soit jamais fini.

.

.En ce qui concerne ma formation, j’ai suivi un cursus en kinésiologie de plus de 700h à l’EKTC puis à Korévie.

Outre les techniques de base, je suis formée entre autres aux Réflexes Archaïques, au crânio-sacrée, aux techniques d’épigénétique, à la kinésiologie énergétique, aux techniques relatives aux problématiques de poids et prochainement au périnatal.